LIVRAISON GRATUITE EN EUROPE ET EN FRANCE À PARTIR DE 35€ + UN CADEAU

Origine inhabituelle du thé noir Lapsang Souchong


 

Le Lapsang Souchong est un thé noir originaire du village de Tongmu. Il a été développé à la fin de la dynastie Ming, au début de Qing, à Wu Yi Shan (province du Fujian), principalement pour l'exportation (d'abord par les marchands hollandais, début du XVIIe siècle) vers les pays occidentaux où il a reçu une grande popularité en raison de son arôme fumé. Cependant, il n'a pas connu le même succès auprès des locaux qui préfèrent toujours le thé vert aux types noirs.

 

 

Le nom Lapsang Souchong est probablement dérivé du dialecte local des personnes vivant près de la montagne Lapu (région des montagnes Wuyi), il signifie simplement "variété à petites feuilles".

 

L'invention du Lapsang Souchong suggère également le début de la fabrication du thé noir et sa vente en tant que nouvelle famille de thé. Le Lapsang Souchong est entouré de plusieurs légendes. Elles sont toutes d'accord sur un fait, il a été créé par accident.

"... les commerçants sont revenus avec la nouvelle que tout le thé avait été vendu avec succès ..."

 

La légende la plus favorable, qui est encore transmise de génération en génération par les habitants, parle de l'armée passant par le village de Tongmu. Les habitants n'ont jamais vu de soldats auparavant, ils se sont précipités pour en avoir un aperçu et ont oublié les feuilles de thé fraîchement cueillies. A leur retour, le lendemain, ils ont découvert que les feuilles s'oxydent complètement. Les villageois se sont précipités pour les traiter en les faisant cuire, rôtir, rouler, mais la couleur des feuilles s'est transformée en noir et non en vert comme ils s'y attendaient. Pour sauver ce qui reste de la récolte, ils ont donné ce type de thé nouvellement créé (que l'on croyait à tort endommagé) aux marchands de Xingcun. Au bout d'un an, les commerçants sont revenus avec la nouvelle que tout le thé avait été vendu avec succès et même à un prix double.

 

 

Le Lapsang Souchong est un thé intentionnellement fort, il a un arôme de pin fumé avec un soupçon de pruneau en bouche et presque pas d'amertume. Avec le temps, les producteurs ont augmenté la quantité de fumée dans le thé, au même point que nous continuons à le boire aujourd'hui. 

 

Tout le monde peut avoir son opinion sur le Lapsang Souchong, mais ce thé ne laisse personne indifférent. 

 

 

 

Sources

http://www.coffeeteaimagazine.com/wuyi-mountains-birth-place-of-unique-teas/

https://www.synotrip.com/photos/wuyishan-fujian-province-china/miki-wei/tongmu-black-tea-village-mountain-wuyi

 


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés